Share
View previous topicGo downView next topic
avatar
Admin
Messages : 1220
Date d'inscription : 2010-11-01
Age : 27
Localisation : Devant l'ordi ,sur CM03/04
View user profile

Re: Story XV de Piracicaba

on Mon 10 Oct - 21:48
Deuxième match, toujours aussi pas simple.





Gregory a été nommé homme du match, et d'un autre côté ça se comprend. Il marque le premier but, il offre le pénalty à l'adversaire en faisant une faute sur un attaquant adverse, puis il marque les deuxième et troisième buts pour nous. A noter aussi qu'avant son troisième but, j'ai bien cru qu'il avait bouffé la feuille de match puisqu'à 2-2, il se retrouve tout seul devant le but à 3 minutes de la fin, il tire... sur le poteau. Mais il s'est rattrapé après, donc je lui en tient pas compte.

Mais je dois reconnaître que ca m'aurait dérangé de perdre contre Mamoré, une équipe avec un nom aussi ridicule...

Mamoré, tsssss.

Voici mon nouveau recruteur, plus en détail.



avatar
Admin
Messages : 1220
Date d'inscription : 2010-11-01
Age : 27
Localisation : Devant l'ordi ,sur CM03/04
View user profile

Re: Story XV de Piracicaba

on Wed 12 Oct - 1:13
A u moins une victoire nette ce coup-ci.





On gagne ce matche en deux minutes, enfin c'est toujours mieux que de le perdre.

A la fin des matchs allers, on est bien placés.





Une victoire au prochain match et on est quasiment assurés de monter.

Bon, ben c'est pas pour ce coup-ci qu'on va monter.





On se prend un but en infériorité numérique, mais il faut dire que les adversaires ont poussé, et ça a fini par marcher. C'est pas catastrophique on est toujours en position de force dans le groupe.

Le prochain match a beau être décisif, on sent que l'équipe se relâche, il y a une belle ambiance, et d'ailleurs ça se ressent à l'entrainement... Very Happy





Ça y est.





On a mis la vitesse supérieure dans ce match, et d'ailleurs ça s'est senti en première mi temps, où les adversaires ont été étouffés par notre jeu. Reginaldo était absent à cause de son poignet fracturé, et Toro est sorti à  la pause à la suite d'un mauvais coup. On se prend deux buts finalement, mais je n'en veux pas à mes joueurs. D'ailleurs, j'ai même applaudi le premier de l'autre car je savais que la victoire ne pouvait nous échapper, et donc par la même occasion la montée. Chico se prend un but un peu bête puisque sur un coup-franc il dégage mal la balle, et un joueur en profite pour marquer. Enfin bref, nos supporters qui ont fait le déplacement ont fêté ça dignement, dans les tribunes.





et au coup de sifflet final, les joueurs se sont jetés les uns sur les autres, car ça y est, on est promus. Cependant, pas question de faire la fête jusqu'à point d'heure, car on a beau monter, on est pas encore champions. Le prochain sera décisif pour l'attribution du titre, et je ne veux pas qu'un taux d'alcoolémie anormalement élevé nous fasse foirer ce match.

Je croise le président dans les vestiaires, et il s'étonne de me voir aussi peu enthousiaste :

- »T'es pas content de monter Will ? T'as vu ta tête

-Je ne serais content que lorsque nous serons champions monsieur ».

Dans son regard, je sens qu'il est satisfait de m'avoir m'embaucher. Non seulement on monte, ce qu'il n'aurait jamais imaginé en début de saison, mais en plus je veux lui ramener le titre de champion. Il a engagé un entraineur ambitieux, et il sait que ça lui sera positif pour l'avenir du club.





Last edited by Adé on Wed 12 Oct - 20:51; edited 1 time in total (Reason for editing : Ajout d'image)
avatar
Admin
Messages : 1220
Date d'inscription : 2010-11-01
Age : 27
Localisation : Devant l'ordi ,sur CM03/04
View user profile

Re: Story XV de Piracicaba

on Thu 13 Oct - 22:48






La scène de joie tant attendue a eu lieu, et entre les supporters, qui fêtent ce titre dans les tribunes,





et les joueurs qui se jettent les uns sur les autres, je ne sais plus où donner de la tête. Victoire courte, mais qui nous permet de remporter ce titre de champion.





Les supporters finissent par envahir le stade, le tout dans une ambiance bon enfant.





Par contre j'ai eu un choc culturel. En effet, en Europe, quand une équipe gagne un titre, on passe la fameuse chanson de Queen, « We Are The Champions ». Au Brésil, on a une autre façon de fêter ça...

Code:
http://www.wat.tv/video/bellini-samba-janeiro-28kuz_2i2ut_.html

En rentrant aux vestiaires, je retrouve le président. J'avais encore l'image de cet homme, passablement saoul, le jour où nous nous étions qualifiés pour les plays-off du championnat. Mais c'était rien comparé à l'homme totalement bourré qui essayait vainement de me parler (enfin d'aligner deux mots).

- »Vill, je... Vill je t'aime ! Je t'aime ! Je t'aime je t'aime JE T'AIME ! »

J'ai vraiment cru qu'il allait me demander de lui faire un gosse.

Enfin, il est parti se jeter dans les douches avec les joueurs.





Mais vu son état, il faudrait plus de trois litres d'eau en pleine figure pour le dessaouler.

Pas de conférence de presse cette fois-ci. Enfin, il y a des journalistes qui, au détour d'un couloir, ont réussi à me poser une question :

- »Will, aujourd'hui vous êtes champion, qu'est-ce que cela vous fait ?

J'ai à peine eu le temps de répondre « Vous savez, quand on a joué notre premier match à Bragantino on en a pris 5, et pour le second on en a pris 2 à Tubarão, alors le titre est vraiment inespéré ! »que les joueurs m'ont porté dans les couloirs pour me jeter à l'eau aussi.

Après avoir quitté les lieux (sans nettoyer évidemment)






on est retourné au Mucumbão pour faire la fête jusqu'à point d'heure.

Je laisse les joueurs partir en vacances dès le lundi. Moi je reste une semaine de plus pour finaliser quelques transferts, qui nous serons bien utiles après cette montée.






Sponsored content

Re: Story XV de Piracicaba

View previous topicBack to topView next topic
Permissions in this forum:
You cannot reply to topics in this forum